Accueil > Courant Alternatif, Mensuel anarchiste-communiste > Courant alternatif 273 - octobre 2017 est sorti

Courant alternatif 273 - octobre 2017 est sorti

Edito et sommaire

samedi 14 octobre 2017, par admi2


Leur démocratie qu’elle est belle !

Les dernières semaines nous ont apporté des exemples lumineux de l’imposture démocratique qui nous est assénée quotidiennement par les dirigeants et les médias des puissances occidentales. Le meilleur des monde se déroule sous nos yeux.
Au pays où « le bonheur se trouve dans une vie harmonieusement disciplinée » (devise du Myanmar), les Rohingya, déchus de toute nationalité depuis 1982, sont en train d’être génocidés par le gouvernement birman d’Aung San Suu Kyi. La présidente de la Ligue nationale pour la démocratie fut l’égérie du monde occidental lorsqu’elle était censée représenter une opposition à la dictature de la junte birmane. Adoubée comme modèle pour l’avenir, elle reçut le prix Nobel de la paix en 1991 ! L’idole est devenue bourreau, le silence des démocraties est assourdissant. Cerise sur le gâteau, le bouddhisme qui jouit d’une considération hors de propos en Occident, pseudo-symbole de la spiritualité et de la non-violence, apparaît pour ce qu’il est : une religion comme les autres qui sait être totalitaire quand l’occasion lui en est donnée.

En Espagne, alors que tout le monde sait que la très grande majorité de la population est favorable à la tenue d’un référendum sur l’indépendance de la Catalogne, y compris celles et ceux qui y sont opposés, le pouvoir central madrilène opère un véritable coup d’Etat qui n’est pas sans raviver aux yeux des Catalans la logique franquiste, pour empêcher le référendum. Cela nous rappelle aussi que, lorsque le peuple vote mal ou risque de voter mal, il suffit de supprimer le peuple ou du moins de ne pas en tenir compte, comme ce fut le cas pour le traité constitutionnel européen lors de référendums en France ou aux Pays-Bas.

Mexico secoué par un tremblement de terre. Une catastrophe naturelle, nous dit-on. Eh bien non. Le tremblement, oui, les dégâts matériels et humains, non ! Rappelons que Mexico était une immense plaine marécageuse entourée de volcans, au sol instable. Les Aztèques y établirent leur capitale en y installant un mode de production agricole basée sur la circulation de l’eau et l’utilisation des boues des lacs comme engrais. Une ville moderne et bétonnée avec de grands immeubles était impensable sur ce site. C’est pourtant ce que construisirent les conquistadores, qui rasèrent la ville aztèque pour asseoir leur capitale sur le lieu même de celle des vaincus, par arrogance et mépris. Ils asséchèrent les lacs et construisirent des immeubles sur un sol incertain. Résultat, une pénurie d’eau chronique et des dizaines de milliers de morts qui parsèment l’histoire de la ville lors de chaque tremblement.

Enfin, en France, le gouvernement Macron nous montre bien que leur démocratie est une simple posture. Il explique à ses inexpérimentés députés qu’ils doivent défendre, bec et ongles, l’idée qu’ils sont légitimes puisque élus par une majorité de Français. Ce qui à l’évidence est faux, puisque seuls 18 % des inscrits se prononcèrent sur son nom au premier tour et seulement 43 % au second tour, dont un grand nombre en se « bouchant le nez », à seule fin de contrer… Marine Le Pen. Et surtout que ces bébés Macron furent ensuite élus dans un contexte où 57 % des inscrits se sont abstenus ! Comme légitimité, il y a mieux !

L’état d’urgence va disparaître. Il est vrai qu’il représente toujours une tache dans une démocratie parlementaire et représentative. Mais qu’à cela ne tienne, la bourgeoisie a toujours plus d’une entourloupe dans la manche : il suffit de faire glisser les mesures répressives les plus efficaces du droit exceptionnel au droit commun et le tour est joué !

OCL Reims/Poitou

édito page 3
social
page 4-5 La bourgeoisie à l’offensive comme jamais
page 6 Naissance ou pas d’un nouveau mouvement social
page 7 Bure : convergence des luttes et répression
page 8-9 Lille : l’état d’urgence contre le droit de manifester
page 10 Poitiers : la répression de la mobilisation contre la loi travail
page 11 NDDL : la lutte anti aéroport déborde
qui sommes-nous page 24
éducation
page 13-14 Ecoles élémentaires, le cynisme à l’œuvre
page 14-15 Rentrée 2017 dans un collège
big brother page 16 à 17
L’économie en brèves page 18
malbouffe
page 19-20 L’œuf, le friponil et les filous
vertement écolo page 21
débat
page 22-24 La fabrique du musulman - La racialisation de la question   sociale - Nedjib Sidi Moussa
Notre mémoire : la révolution russe a 100 ans (7)
page 25-26 La Makhnovtchina - Daniel Guérin
page 27 Manifeste de l’armée insurrectionnelle d’Ukraine (1920)
page 28-30 Pour le Xe anniversaire du mouvement insurrectionnel
en Ukraine - Nestor Makhno (1928)
page 31 Aux Juifs de tout pays
page 31-32 Nestor Makhno - Victor Serge
International
page 33 -36 Angola : le changement dans la continuité ?

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette